Belén, 11 ans, violée, ne pourra pas interrompre sa grossesse

<p>
La Libre – Le 19 septembre 1989, sous l&rsquo;influence de l&rsquo;Eglise catholique, la dictature de Pinochet a en effet modifi&eacute; la loi qui permettait, depuis 1931, les interruptions volontaires de grossesse pour raisons m&eacute;dicales. Avorter est m&ecirc;me devenu un crime constitutionnel. En 1980, les r&eacute;dacteurs de la Constitution – toujours en vigueur – ont indiqu&eacute; que <i> &quot;la loi prot&egrave;ge la vie de l&rsquo;&ecirc;tre qui va na&icirc;tre&quot; </i> dans l&rsquo;article 19. <a href="http://www.lalibre.be/actu/international/belen-11-ans-violee-ne-pourra-pas-interrompre-sa-grossesse-51df7a2b357004d3e61398fe" target="_blank">Lire la suite</a></p>

Partager cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *