Etats-Unis : Au Texas, une loi inusitée cause des maux de tête aux groupes pro-choix

09/08/2021

« À partir du 1er septembre, des Américains de n’importe où au pays pourront poursuivre les médecins ou les proches d’une femme s’étant fait avorter après six semaines de grossesse au Texas – qu’ils connaissent la patiente ou non, que l’aide apportée soit sous forme médicale ou autre. Des défenseurs du droit à l’avortement tentent de freiner la loi avant son entrée en vigueur. Mais une disposition inusitée utilisée par l’État rend la démarche difficile. »

https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-08-09/droit-a-l-avortement/au-texas-une-loi-inusitee-cause-des-maux-de-tete-aux-groupes-pro-choix.php

Partager cette page