Droit à l’IVG menacé aux États-Unis

La plateforme Abortion Right, qui rassemble les Fédérations de centres de planning familial et d’avortement ainsi que des associations de défense des droits des femmes, tient à réagir aux menaces qui pèsent sur le droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) aux États-Unis.

À l’heure où le monde a connu de nombreuses évolutions sur les plans technologique, social et politique, les États-Unis proposent de revenir 50 ans en arrière, à l’époque où les femmes devaient se cacher pour avorter avec des méthodes dangereuses. Cinquante ans durant lesquels les militant.e.s féministes n’ont cessé de continuer à manifester et d’expliquer que non, interdire l’avortement ne l’empêche pas d’être pratiqué, mais ne le rend que plus dangereux pour les femmes qui souhaitent y avoir accès. Cinquante ans que les mouvements féministes se battent pour préserver l’autonomie de décision des femmes sur leur corps et tentent de faire de l’IVG un débat de santé publique et non un débat éthique ou de marchandage politique.

La suppression de l’arrêt Roe v. Wade, datant de 1973, permettrait à chaque État de légaliser ou non la pratique de l’IVG ; environ la moitié des États serait prête à interdire ou rendre extrêmement difficile l’accès à l’IVG sur leur territoire. Les conséquences d’une telle décision sont réelles : elles toucheront 58% des personnes en âge de procréer (soit 40 millions de personnes) et seront d’autant plus importantes pour les femmes qui subissent déjà d’importantes discriminations, liées à la précarité, au racisme, au handicap, etc. Les États hostiles à l’IVG sont également ceux qui, paradoxalement, offrent le moins d’aides sociales pour les mères et leur famille, et ceux où la pauvreté infantile est la plus élevée.

La plateforme Abortion Right dénonce et condamne ces nombreuses attaques envers le droit à l’IVG. Les membres de la Plateforme Abortion Right affirment ainsi leur solidarité avec le peuple américain, et leur soutien aux manifestations qui ont actuellement lieu aux États-Unis afin de revendiquer le droit des femmes à disposer librement de leur corps. Nous réitérons également nos revendications de considérer l’IVG comme un débat de santé publique et non un débat éthique ou politique et de protéger l’accès (notamment géographique et économique) à l’IVG pour toutes.

La plateforme Abortion Right 
Contact : platform.abortionright@gmail.com

Partager cette page