Amérique latine : la lente marche vers la légalisation de l’avortement

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans. Voor het gemak van de kijker, is de inhoud hieronder weergegeven in de alternatieve taal. Je kunt klikken op de link om naar de actieve taal over te schakelen.

10/05/2020

” Au lendemain de la journée des droits des femmes, le 8 mars, une nouvelle marée de foulards verts déferlait dans les rues de Buenos Aires pour réclamer la légalisation de l’avortement en Argentine. « Avortement légal à l’hôpital ! » scandaient à nouveau des milliers de femmes, deux ans après le premier mouvement massif en faveur de l’IVG, qui s’était traduit par un rejet de la légalisation par le Sénat. Cette fois, les manifestantes ont l’appui du président Alberto Fernandez, qui a annoncé préparer un projet de loi pour l’autoriser.

Comme dans le reste de l’Amérique latine, le sujet divise effectivement ces pays encore fortement empreints par le catholicisme. L’accès à l’avortement demeure à ce jour extrêmement inégal et légalement très restrictif. En 2017, il était ainsi totalement interdit dans 6 pays de la région (Haïti, Honduras, Nicaragua, République dominicaine, El Salvador et Suriname).”

Article complet => https://theconversation.com/amerique-latine-la-lente-marche-vers-la-legalisation-de-lavortement-137663