USA : L’Etat du Mississippi a adopté ce mardi la loi sur l’avortement la plus contraignante de tous les Etats-Unis.

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans. Voor het gemak van de kijker, is de inhoud hieronder weergegeven in de alternatieve taal. Je kunt klikken op de link om naar de actieve taal over te schakelen.

L’Etat du Mississippi a adopté ce mardi la loi sur l’avortement la plus contraignante de tous les Etats-Unis. La loi SB 2116, ou « Heartbeat Bill », interdit l’interruption volontaire de grossesse (IVG) dès la détection d’un rythme cardiaque chez l’embryon, possible à partir de la 6e semaine de grossesse.

Le texte, voté par les législateurs majoritairement républicains, prévoit une exception en cas de complications médicales mais pas pour les victimes de viols et d’inceste. Le texte doit encore être promulgué par le gouverneur, qui s’est dit sur Twitter « impatient de la signer très prochainement ».

Une tendance américaine

Les associations de défense des droits humains ont déjà promis de combattre ce texte. Cette loi interdit l’IVG « avant même que la majorité des femmes apprennent leur grossesse », selon Elisabeth Smith, du Centre pour les droits reproductifs. L’avocate dénonce « une montagne de restrictions à l’IVG, ce qui rend pratiquement impossible d’y avoir accès avant la 6e semaine », dans un Etat où une seule clinique pratique l’avortement.

L’Etat du Kentucky a adopté mi-mars une loi similaire, immédiatement bloquée par un juge, comme ce fut déjà le cas dans l’Iowa. Les parlementaires du Tennessee et de la Géorgie envisagent également d’adopter des législations allant dans le même sens.

https://www.20minutes.fr/societe/2477067-20190320-avortement-etat-mississippi-vote-loi-interdit-ivg-apres-six-semaines-grossesse?fbclid=IwAR3FGbYcLVjPq6vE7zoaJA3YhWAOava-1OwWHP6_mCXXH42MKUiHS4u0gr4