Belgique : Intime Vulnérabilité Gynécologique : Une expo sur l’IVG au centre Bruegel à Bruxelles

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans. Voor het gemak van de kijker, is de inhoud hieronder weergegeven in de alternatieve taal. Je kunt klikken op de link om naar de actieve taal over te schakelen.

L’exposition sera visible du 12 au 23 mars 2019.

“Dans un espace blanc et confiné, des voix d’hommes et de femmes parlent, lèvent un voile sur la partie invisible de l’iceberg souvent inconnue. Les mots flottent, rebondissent, se frappent, s’entremêlent et accrochent l’oreille de celui qui écoute cette narration composite, interrogeant l’avortement sous des regards croisés.” Avec ce projet, Serena Galante et Caroline Kempeneers entendent rouvrir le débat sur l’accès à l’IVG en Belgique.

Elles donnent pour cela la parole aux femmes et à leur vécu : comment perçoivent-elles les soins pré et post IVG ? que faire des expériences difficiles ? comment penser une amélioration des conditions dans lesquelles se déroulent les IVG ? Autant de questions qui seront abordées au travers d’histoires personnelles, un “récit choral qui plonge les visiteurs dans un univers intime et fragile”.

Le vernissage de l’expo Intime Vulnérabilité Gynocologique a lieu ce soir à 18h au centre culturel Bruegel. L’exposition sera visible jusqu’au 23 mars prochain. Elle se clôturera sur un débat participatif, en présence d’intervenants médicaux et sociaux du CAL, de Femmes et Santé ASBL, de Gahcepa, de la Fédération pluraliste de plannings et de Garance ASBL.

 

https://www.dhnet.be/regions/bruxelles/intime-vulnerabilite-gynecologique-une-expo-sur-l-ivg-au-centre-bruegel-5c87c9499978e2710eab0586