RÉPUBLIQUE DOMINICAINE – L’interdiction de l’avortement menace la santé des femmes et des filles

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans. Voor het gemak van de kijker, is de inhoud hieronder weergegeven in de alternatieve taal. Je kunt klikken op de link om naar de actieve taal over te schakelen.

L’interdiction absolue de l’avortement en République dominicaine met en danger la vie et la santé des femmes et représente ainsi une atteinte à leurs droits humains, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié ce jour. L’interruption volontaire de grossesse est illégale en République dominicaine en toutes circonstances, même quand la vie de la femme est en danger, le fœtus n’est pas viable ou la grossesse résulte d’un viol.