COMMUNIQUÉ DE PRESSE
ESPAGNE – MALAGA: des ANTI-CHOIX barrent le passage devant des cliniques pratiquant l’IVG sans réaction des pouvoirs publics

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans. Voor het gemak van de kijker, is de inhoud hieronder weergegeven in de alternatieve taal. Je kunt klikken op de link om naar de actieve taal over te schakelen.

À Malaga, des groupuscules anti-choix manifestent depuis deux ans devant une clinique pratiquant l’IVG sans que les autorités locales ne lèvent le petit doigt.

« Comment est-ce possible que dans notre pays, des femmes doivent traverser littéralement un mur d’anti-choix pour pouvoir exercer leur droit à interrompre leur grossesse? » souligne l’Association des Cliniques Accréditées pour les Interruptions de grossesse (ACAI). Celle-ci dénonce l’hypocrisie des autorités publiques de la ville et revendique une tolérance « zéro » contre les groupes anti-choix qui entravent l’accès aux cliniques abortives.

Depuis le 14 mars 2016, des représentants de l’association « Coeur de Maria » se postent tous les jours de la semaine devant la clinique Ginecenter de Malaga pour mettre la pression sur l’équipe médicale et entraver le libre-accès des femmes à l’IVG. Des actions similaires ont également été relevées à Albecete, dans la province de Castille-la-Mancha.

La Plateforme Abortion Right a décidé de relayer l’appel de l’ACAI pour soutenir les femmes et les professionnel-le-s de terrain ainsi que pour revendiquer la fin de ces entraves au droit à la santé et à l’autodétermination des femmes vivant en Espagne.

En tant que plateforme regroupant des associations de défense des droits des femmes et particulièrement du droit à l’IVG, nous sommes solidaires des femmes et du personnel médical espagnol qui subissent ces entraves physiques inadmissibles à l’accès et à la pratique des IVG.

Il est plus que temps que les pays d’Europe s’inspirent de l’exemple de la France, qui depuis 1993, a prévu dans son arsenal législatif un délit spécifique contre des associations et personnes qui entravent à l’accès et la pratique des IVG.

 

Signataires: Les membres de la plateforme ABORTION RIGHT: Centre d’Action Laïque (CAL) – Fédération laïque de centres de Planning familial (FLCPF) – Fédération des Centres de Planning et de Consultations (FCPC) – Fédération des Centres de Planning Familial de FPS (FPS-CPF) – Fédération des Centres Pluralistes de Planning Familial (FCPPF) – Centre du Libre Examen – Centre Séverine – Comité belge Ni putes Ni Soumises asbl – Conseil des Femmes Francophone de Belgique (CFFB) – deMens.nu Unie Vrijzinnige Verenigingen vzw – FGTB-ABVV – GACEHPA – Garance – LUNA – Mouvement ouvrier Chrétien (MOC) – Mutualité Socialiste – Nederlandstalige Vrouwen Raad (NVR) – Sensoa – Université des femmes – VIVA Socialistische Vrouwen Vereniging – FURIA (ex-Vrouwen Overleg Komitee) – Vrijzinnige Vrouwen Oost-Vlaanderen