Des Ukrainiennes réfugiées en Europe centrale contraintes de rentrer au pays pour avoir accès à l’IVG

«Un nouveau rapport d’ONG pointe d’importantes lacunes dans l’accès aux soins gynécologiques, à la contraception et à l’avortement pour les femmes ukrainiennes réfugiées en Europe centrale.

Elles avaient fui la guerre en Ukraine. Elles ont dû y retourner pour une pilule. Une enquête conjointe du Center for Reproductive Rights (CRR) et de neuf ONG nationales et internationales publiée le 16 mai dénonce le manque d’accès aux soins de santé sexuelle pour les réfugiées ukrainiennes en Pologne, Slovaquie, Hongrie et Roumanie . . .»