SALVADOR – « Nous n’avons pas d’autre choix que de mettre au monde »

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

C’est une violence faite aux femmes inimaginable. Teodora del Carmen Vásquez est en prison depuis dix ans et a vu sa peine de trente ans confirmée en appel le 13 décembre. Son seul crime est d’avoir accouché d’un bébé mort-né sur son lieu de travail, où on lui a refusé toute aide médicale. Et dans le fond, d’être une jeune femme pauvre. «Dans ce pays, en tant que femmes nous n’avons pas d’autre choix que de mettre au monde, mettre au monde, mettre au monde», résume une jeune militante pour la dépénalisation de l’avortement.

Lire l’article : http://www.liberation.fr/planete/2018/01/04/salvador-nous-n-avons-pas-d-autre-choix-que-de-mettre-au-monde_1620377