Les passeuses de la liberté

“Des Américaines qui supplient des Mexicaines de leur venir en aide. Cette situation ubuesque est la conséquence directe de l’annulation par la Cour suprême des Etats-Unis, en juin 2022, de l’arrêt Roe v. Wade, qui garantissait le droit à l’avortement aux Américaines. Depuis, 15 Etats sur 50 ont complètement banni l’accès à l’IVG. Entre-temps, le Mexique a fait le chemin inverse et l’a dépénalisé en septembre 2023.

Les militantes féministes mexicaines aidaient des milliers de leurs compatriotes à avorter clandestinement, à domicile, à l’aide de pilules. Une expérience et un savoir-faire qu’elles ont décidé de transmettre à leurs voisines, mettant en place un réseau solidaire de contrebande de pilules abortives entre les deux pays. Elles reçoivent tous les jours une centaine d’appels au secours venant des Etats-Unis, et notamment du Texas, qui a interdit l’avortement même en cas de viol. Dans cet Etat ultra-conservateur frontalier du Mexique, le combat entre les collectifs féministes et les militants anti-IVG fait rage. Les équipes d'”Envoyé spécial” sont allées à la rencontre des féministes au Mexique et ont également rencontré les activistes du Texas qui pourchassent dans tout le pays les femmes tentant de se procurer les médicaments nécessaires pour avorter. “

Un reportage d’Ingrid Piponiot, Alex Gohari, Sophie Przychodny, Rémi Vorano et Raynald Lellouche.

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/envoye-special-du-jeudi-11-janvier-2024_6259713.html