Avortement. Les Libanaises risquent leur vie pour contourner la loi sur l’IVG

“Dans un pays où l’avortement n’est autorisé qu’avec l’accord de trois médecins et où les mœurs restent conservatrices, les femmes voulant avorter ont recours à des cliniques clandestines ou à des méthodes hasardeuses sans suivi médical. Une ONG située dans la plaine de la Bekaa, limitrophe de la Syrie, veut relever le défi de lutter contre l’ignorance et de faire bouger les mentalités, raconte le média américain “The World””

https://www.courrierinternational.com/article/sante-reproductive-ivg-au-liban-des-femmes-risquent-leur-vie-pour-contourner-la-loi