France: IVG, prévention : “Soutenir le Planning familial, c’est un acte politique fort”

Francine Chopard, conseillère régionale (PRG). Photo JSL/Ketty BEYONDAS

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Le conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a voté un soutien financier à hauteur de 30 000 euros à destination du Planning familial. L’association, nationale et implantée au centre de Chalon-sur-Saône, à deux pas de l’hôtel-de-ville, est un lieu de parole, d’information et d’éducation sur les questions de sexualité, de contraception.

Le but de cette aide : que le Planning familial ait les moyens de développer son programme d’actions, notamment au sein des établissements scolaires mais également lors d’événements rassemblant du monde, afin de toucher un public le plus large possible.

A l’heure, actuelle, les moyens de l’association (essentiellement constituée de bénévoles) demeurent précaires pour mener des actions efficaces.

“C’est un acte politique fort. Il y a derrière cette aide une volonté politique de l’assemblée régionale, à destination d’une structure dont le rôle est crucial”, explique Francine Chopard, élue de la majorité régionale. Elle pense notamment au soutien aux femmes face au choix de l’avortement, “car l’application de ce droit légitime se heurte parfois à la réalité”…

L’un des points faibles du Planning familial, selon les élus saône-et-loiriens de la majorité régionale : le grand public connaît peu l’association, et la confond parfois avec le centre de planification, qui est un soutien médicalisé. “Les deux sont différents et complémentaires”, précise Francine Chopard.

Un bilan de ce soutien et des actions réalisées sera effectué au bout d’une année.

https://www.lejsl.com/saone-et-loire/2019/07/08/ivg-prevention-soutenir-le-planning-familial-c-est-un-acte-politique-fort-video