Maroc: en moyenne, 24 bébés sont « jetés à la poubelle » chaque jour

23/11/2019

Ce triste chiffre a été révélé par Aïcha Ech-Chenna, présidente de l’association marocaine ‘Solidarité féminine’, dans le journal espagnol Mujer Hoy…

« Enfants abandonnés immédiatement »

Très rapidement, les propos de Madame Aïcha Ech-Chenna ont été repris par la presse marocaine et les médias français comme France Info. Celle qui est à la tête de ‘Solidarité féminine’, fondée en 1985, déplore : « cinquante mille enfants naissent hors-mariage chaque année, dont plus de 8 000 sont abandonnés immédiatement ». En moyenne, « 24 bébés sont jetés à la poubelle par jour. Il n’y a pas de nombre officiel de mères célibataires, mais il y a 10 ans, elles étaient déjà plus d’un demi-million ».

Sur son site internet, l’association a tenu à tempérer ces déclarations n’évoquant plus de poubelles, mais d’« enfants abandonnés immédiatement ». La situation, c’est qu’au Maroc, nombreuses sont les femmes qui sont obligées d’abandonner un enfant, même s’il vient de naître.

Militantisme

Aïcha Ech-Chenna, militante actuellement âgée de 78 ans, exerçait le métier d’infirmière. Très tôt, elle a découvert le sort des femmes célibataires au Maroc. Mujer Hoy précise que l’article 490 du code pénal marocain puni d’un an de prison les relations sexuelles hors mariage et l’avortement est prohibé au pays.

La septuagénaire a déjà reçu plusieurs prix internationaux comme le Prix des droits de l’Homme de la République française ou encore l’Opus Prize. Dans une interview accordée au Monde, le Nobel de littérature J.M.G. Le Clézio avait même dit qu’« elle mérite le Nobel de la paix« .

https://www.linfo.re/monde/afrique/maroc-en-moyenne-24-bebes-sont-jetes-a-la-poubelle-chaque-jour